Partagez | 
 

 Concours Halloween du 17/10/13 au 03/10/13

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mahora
Admin
avatar

Messages : 1248
Date d'inscription : 25/03/2013
Age : 32

Localisation : Nantes


MessageSujet: Concours Halloween du 17/10/13 au 03/10/13   Jeu 17 Oct - 22:57

Concours Halloween 



Voici un petit concours pour Halloween.
Vu qu'il ne reste pas beaucoup de temps avant Halloween ça sera pas un truc long de demander.
Thème : Halloween
Genres : Magie, Sorcellerie (d'autre si vous le souhaitez)
Manga : Fiction Originale
Univers : Monde d'aujourd'hui.
Personnage principal : Une fille de 16 ans qui découvre qu'elle est une sorcière le jour d'Halloween.
Situation : L’héroïne est une jeune lycéenne tout à fait normal, jusqu’à Halloween où elle découvre qu'elle a des pouvoirs. Sa mère lui annonce alors qu'elle est une sorcière, comme sa grand-mère l'était et elle même. 
Principe du concours : Vous devez écrire la journée d'Halloween, c'est à dire quand et comment elle va découvrir qu'elle a des pouvoirs. Comment va-t-elle l'annoncer à sa mère ? Comment sa mère va réagir et comment elle va lui expliqué qu'elle est une sorcière et pourquoi ? Que va-t-il se passer pour notre héroïne le jour d'Halloween ? Va-t-elle se servir de ses pouvoirs ? Dans quel but ? Va-t-elle rencontrer des monstres ou d'autres sorciers ? A vous de choisir comment va se terminer cette journée pour elle.
Nombre de mots minimum : 1000 mots
Pour participer au concours il suffit de noter dans un message à la suite "Je participe". Vous avez jusqu'au 03 novembre minuit pour finir votre écrit. Une fois fini vous le postez dans un message ici en spoiler.
Bon courage à tous.
Liste des participants :

-JhonnY
-Cassandre 
-Sana--chan
-petit-papier-petite-idée
-Yuki-chan
-Sora H 
-Aikko-chan
-Yuna-Yusei/Ukyo&Cie 
-Mahora




 

_________________


Dernière édition par Mahora le Lun 11 Nov - 15:44, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fictions-mangas.forumactif.com
Sana--chan
Modérateur
avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 06/06/2013
Age : 33


MessageSujet: Re: Concours Halloween du 17/10/13 au 03/10/13   Ven 18 Oct - 8:07

Comme promis, je suis venu voir, hier soir je tenais plus, bref.
Pour l'instant je ne m'inscrit pas, j'ai quelques idées mais je vais voir ce que ça donne avec mon imagination ce wk, si ça va, au plus tard dimanche je m'inscrirais. Je te tiendrais au courant.
Bisoute

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JhonnY
Membre
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 41


MessageSujet: Re: Concours Halloween du 17/10/13 au 03/10/13   Ven 18 Oct - 9:41

salut,
Je participe je ferais de mon mieux car 1) Ce n'est pas mon univers et je suis inscrit pour mahora
2)Je suis pas très fort en rédaction.

Mais comme dit l'adage "l'important c'est de participer"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mahora
Admin
avatar

Messages : 1248
Date d'inscription : 25/03/2013
Age : 32

Localisation : Nantes


MessageSujet: Re: Concours Halloween du 17/10/13 au 03/10/13   Ven 18 Oct - 10:39

Je te rajoute JhonnY et oui tu as bien raison. C'est bien d'essayer et qui sait tu pourrais être surpris^^
Bon courage à toi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fictions-mangas.forumactif.com
Cassandre
Auteur
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 22


MessageSujet: Re: Concours Halloween du 17/10/13 au 03/10/13   Ven 18 Oct - 19:25

Je sais pas ce que ça va donner, mais je participe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cassandre-potter.skyrock.com/
Mahora
Admin
avatar

Messages : 1248
Date d'inscription : 25/03/2013
Age : 32

Localisation : Nantes


MessageSujet: Re: Concours Halloween du 17/10/13 au 03/10/13   Ven 18 Oct - 20:17

Oki je te rajoute.

Par contre pourrais-tu aller lire et signer le règlement stp et faire ta présentation c'est juste un formulaire à remplir c'est assez simple merci d'avance.

Si tu comprends pas tout demande moi il y a pas de souci^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fictions-mangas.forumactif.com
petit-papier-petite-idée
Auteur
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 11/10/2013
Age : 21


MessageSujet: Re: Concours Halloween du 17/10/13 au 03/10/13   Ven 18 Oct - 22:30

J'hésite à faire ce concours :s Il faut que je réfléchisse à quelques idées!

Je me laisse un temps de réflexion et je te dis Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mahora
Admin
avatar

Messages : 1248
Date d'inscription : 25/03/2013
Age : 32

Localisation : Nantes


MessageSujet: Re: Concours Halloween du 17/10/13 au 03/10/13   Ven 18 Oct - 23:16

Ok pas de souci Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fictions-mangas.forumactif.com
Nawel-Chan
Auteur
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 19

Localisation : France


MessageSujet: Re: Concours Halloween du 17/10/13 au 03/10/13   Sam 19 Oct - 14:44

J'hésite aussi :$ Mais bon, je vous tiendrais au courant Wink

_________________
~~Cette soif de sang incontrôlable est certes celle d'un vampire, mais ce cœur qui pleure ma condition reste celui d'un être humain...~~ ##Chihaya Kiryu



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mahora
Admin
avatar

Messages : 1248
Date d'inscription : 25/03/2013
Age : 32

Localisation : Nantes


MessageSujet: Re: Concours Halloween du 17/10/13 au 03/10/13   Sam 19 Oct - 15:00

Oki pas de souci Smile J'espère que vous vous inscrirez^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fictions-mangas.forumactif.com
Sana--chan
Modérateur
avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 06/06/2013
Age : 33


MessageSujet: Re: Concours Halloween du 17/10/13 au 03/10/13   Sam 19 Oct - 22:51

Finalement, j'ai pris ma décision, je participe, on verra bien mais je te préviens, 1000 mots, pas assez pour moi Laughing Laughing 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit-papier-petite-idée
Auteur
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 11/10/2013
Age : 21


MessageSujet: Re: Concours Halloween du 17/10/13 au 03/10/13   Dim 20 Oct - 17:58

Bon allez! 

Je suis en vacances, je recherche des défis alors je participe au concours Very Happy 

Je ferais de mon mieux et puis c'est plus marrant quand il y a du monde qui participe Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mahora
Admin
avatar

Messages : 1248
Date d'inscription : 25/03/2013
Age : 32

Localisation : Nantes


MessageSujet: Re: Concours Halloween du 17/10/13 au 03/10/13   Dim 20 Oct - 18:56

Ok merci je te rajoute à la liste alors Smile
Bon courage et bonne chance

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fictions-mangas.forumactif.com
Yuki-chan
Auteur
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 19

Localisation : Epône


MessageSujet: Re: Concours Halloween du 17/10/13 au 03/10/13   Lun 21 Oct - 14:14

Coucou j'aimerai participer ^^ mais je ne suis pas sur de poster à temps mon écris donc je ferais de mon mieux q(^o^)p

_________________
La vérité est ailleurs loin de nos pauvre cœur .
 Ce qui ne nous tus pas nous rend plus fort . 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mahora
Admin
avatar

Messages : 1248
Date d'inscription : 25/03/2013
Age : 32

Localisation : Nantes


MessageSujet: Re: Concours Halloween du 17/10/13 au 03/10/13   Lun 21 Oct - 14:31

Ok je te rajoute t'inquiète si jamais j'ai as le temps de faire le sondage le 30 au soir ça sera pas avant le dimanche ou le lundi du coup car je ne suis pas là le week end Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fictions-mangas.forumactif.com
Romane roro
Auteur
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 15/09/2013
Age : 20

Localisation : St-Brieuc (22)


MessageSujet: Re: Concours Halloween du 17/10/13 au 03/10/13   Lun 21 Oct - 15:06

bon... je pense le faire à l'aide de ma sœur jumelle (qui c'est inscrite son le nom de: Yuna-Yusei/Ukyo&Cie) donc c'est elle qui publiera, car nous n'avons pas d'idées pour le moment et ne sommes pas très douées pour les one-shots.
Donc une alliance entre nous ne serait pas mal, et pour qu'il n'y ait pas trop de faute d'orthographe, c'est ma sœur qui écrira ^^.
Je pense qu'à nous deux on devrait bien c'en tirée si tu est d'accord!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://j-fente-labio-palatine.skyrock.com/
Mahora
Admin
avatar

Messages : 1248
Date d'inscription : 25/03/2013
Age : 32

Localisation : Nantes


MessageSujet: Re: Concours Halloween du 17/10/13 au 03/10/13   Lun 21 Oct - 15:20

Hum... Vous voulez l'écrire à deux en gros c'est ça ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fictions-mangas.forumactif.com
Romane roro
Auteur
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 15/09/2013
Age : 20

Localisation : St-Brieuc (22)


MessageSujet: Re: Concours Halloween du 17/10/13 au 03/10/13   Lun 21 Oct - 17:22

oui, mais il n'y en a qu'une qui publie, car on a chacune notre compte, c'est possible?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://j-fente-labio-palatine.skyrock.com/
Mahora
Admin
avatar

Messages : 1248
Date d'inscription : 25/03/2013
Age : 32

Localisation : Nantes


MessageSujet: Re: Concours Halloween du 17/10/13 au 03/10/13   Lun 21 Oct - 18:01

Ok si vous voulez pas de souci Smile Je mets le pseudo de ta soeur alors dans la liste des participants ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fictions-mangas.forumactif.com
Sora H
Auteur
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 23

Localisation : Au pays imaginaire


MessageSujet: Re: Concours Halloween du 17/10/13 au 03/10/13   Lun 21 Oct - 22:07

Salut,
je voulais savoir si le concours était toujours ouvert ? Par ce que l'idée me tente bien. Mais après s'il est clos c'est pas grave. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mahora
Admin
avatar

Messages : 1248
Date d'inscription : 25/03/2013
Age : 32

Localisation : Nantes


MessageSujet: Re: Concours Halloween du 17/10/13 au 03/10/13   Lun 21 Oct - 22:22

Oui oui c'est toujours ouvert tu peux t'inscrire. Je te rajoute ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fictions-mangas.forumactif.com
Sora H
Auteur
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 23

Localisation : Au pays imaginaire


MessageSujet: Re: Concours Halloween du 17/10/13 au 03/10/13   Lun 21 Oct - 22:38

Oui je veux bien s'il te plaît :)Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mahora
Admin
avatar

Messages : 1248
Date d'inscription : 25/03/2013
Age : 32

Localisation : Nantes


MessageSujet: Re: Concours Halloween du 17/10/13 au 03/10/13   Lun 21 Oct - 22:46

Oki pas de souci je te rajoute Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fictions-mangas.forumactif.com
Aikko-chan
Auteur
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 21/10/2013
Age : 20


MessageSujet: Re: Concours Halloween du 17/10/13 au 03/10/13   Jeu 24 Oct - 11:02

Y a du monde et le thème m'interesse bien :p
Je participe en espérant pouvoir réussir, j'ai déjà de bonnes idées, ça va être épique... 'Fin j'espère cherry 

Aïkko Uzumaki Embarassed <3

_________________
" J'ai qu'une envie : me battre et te vaincre "
" Il n'y a que toi qui a une grande place dans mon cœur et personne ne pourra te la voler "
" Ma mission ? Te garder en vie fréro. Pour moi, il n'y a que ça qui compte "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.skyrock.com
Mahora
Admin
avatar

Messages : 1248
Date d'inscription : 25/03/2013
Age : 32

Localisation : Nantes


MessageSujet: Re: Concours Halloween du 17/10/13 au 03/10/13   Jeu 24 Oct - 11:54

Ok je te rajoute Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fictions-mangas.forumactif.com
Cassandre
Auteur
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 13/10/2013
Age : 22


MessageSujet: Re: Concours Halloween du 17/10/13 au 03/10/13   Jeu 24 Oct - 15:11

Mon one shot. J'espère qu'il n' y a pas trop de fautes. Et J'espère qu'il rentre dans les critères: je suis pas sure de la taille. Il y'a plus de mille mots c'est clair. Il prend 4 pages word.


Consignes :


Thème : Halloween
Genres : Magie, Sorcellerie (d'autre si vous le souhaitez)
Manga : Fiction Originale
Univers : Monde d'aujourd'hui.
Personnage principal : Une fille de 16 ans qui découvre qu'elle est une sorcière le jour d'Halloween.
Situation : L’héroïne est une jeune lycéenne tout à fait normal, jusqu’à Halloween où elle découvre qu'elle a des pouvoirs. Sa mère lui annonce alors qu'elle est une sorcière, comme sa grand-mère l'était et elle même. 

Principe du concours : Vous devez écrire la journée d'Halloween, c'est à dire quand et comment elle va découvrir qu'elle a des pouvoirs. Comment va-t-elle l'annoncer à sa mère ? Comment sa mère va réagir et comment elle va lui expliqué qu'elle est une sorcière et pourquoi ? Que va-t-il se passer pour notre héroïne le jour d'Halloween ? Va-t-elle se servir de ses pouvoirs ? Dans quel but ? Va-t-elle rencontrer des monstres ou d'autres sorciers ? A vous de choisir comment va se terminer cette journée pour elle.

Nombre de mots minimum : 1000 mots

La journée d'Avril Oya:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cassandre-potter.skyrock.com/
Yuna-Yusei/Ukyo&Cie
Auteur
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 20

Localisation : Dans ma tête ^^ !


MessageSujet: Re: Concours Halloween du 17/10/13 au 03/10/13   Ven 25 Oct - 16:22

Kikou !
Je voudrais également que tu rajoutes mon nom si cela ne te déranges pas ^^! J'ai déjà le gros de la fic, j'ai plus qu'à faire le gros de la rédaction alors je pense que je l'aurais fini avant le 30 >w< !

_________________
"Une poussée/de fièvre défrome/La lune" Sumitaku Kenshin.
"Quand je me lève, Il titube, Le ciel étoilé",
"Pluie de printemps, Toutes choses, Embellit" Chiyo-Ni.
--------------------------------------------------------------------------------------------
"L'espoir fait, Vivre et créer des cris, De bonheur pur",
"D'un amour partit/Naît le chagrin qui pleure/Son amour perdu,
Puis une main/Tend la perche de l'espoir/Un nouveau départ",
Yuna-Yusei/Ukyo&Cie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mahora
Admin
avatar

Messages : 1248
Date d'inscription : 25/03/2013
Age : 32

Localisation : Nantes


MessageSujet: Re: Concours Halloween du 17/10/13 au 03/10/13   Ven 25 Oct - 18:13

Ok je te rajoute dans la liste Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fictions-mangas.forumactif.com
Yuna-Yusei/Ukyo&Cie
Auteur
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 20

Localisation : Dans ma tête ^^ !


MessageSujet: Re: Concours Halloween du 17/10/13 au 03/10/13   Lun 28 Oct - 22:05

Quand on a finit le one-shot, on le publie directement ici où on le mets dans Fictions Originales?

_________________
"Une poussée/de fièvre défrome/La lune" Sumitaku Kenshin.
"Quand je me lève, Il titube, Le ciel étoilé",
"Pluie de printemps, Toutes choses, Embellit" Chiyo-Ni.
--------------------------------------------------------------------------------------------
"L'espoir fait, Vivre et créer des cris, De bonheur pur",
"D'un amour partit/Naît le chagrin qui pleure/Son amour perdu,
Puis une main/Tend la perche de l'espoir/Un nouveau départ",
Yuna-Yusei/Ukyo&Cie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuna-Yusei/Ukyo&Cie
Auteur
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 20

Localisation : Dans ma tête ^^ !


MessageSujet: [One-shot] Cute Little Witch   Lun 28 Oct - 22:18

Alors, j'ai bien respecter le thème imposer mais j'ai peur d'avoir fait un peu long ^^" ! En effet, mon texte fait environ 5 000 mots d'après Word et fait 10 pages Microsoft Word >o<" ! J'espère que cela correspond aux attentes des lecteurs !

Bon, petit récapitulatif avant de mettre ma fiction/one-shot :
Thème : Halloween
Genres : Magie, Sorcellerie (d'autre si vous le souhaitez)
Manga : Fiction Originale
Univers : Monde d'aujourd'hui.
Personnage principal : Une fille de 16 ans qui découvre qu'elle est une sorcière le jour d'Halloween.
Situation : L’héroïne est une jeune lycéenne tout à fait normal, jusqu’à Halloween où elle découvre qu'elle a des pouvoirs. Sa mère lui annonce alors qu'elle est une sorcière, comme sa grand-mère l'était et elle même. 
Principe du concours : Vous devez écrire la journée d'Halloween, c'est à dire quand et comment elle va découvrir qu'elle a des pouvoirs. Comment va-t-elle l'annoncer à sa mère ? Comment sa mère va réagir et comment elle va lui expliqué qu'elle est une sorcière et pourquoi ? Que va-t-il se passer pour notre héroïne le jour d'Halloween ? Va-t-elle se servir de ses pouvoirs ? Dans quel but ? Va-t-elle rencontrer des monstres ou d'autres sorciers ? A vous de choisir comment va se terminer cette journée pour elle.
Nombre de mots minimum : 1000 mots
Little Cute Witch:
 

Cali n’avait pas envie de se levée. La nuit dernière, elle avait fait un mauvais rêve et espérait que ce n’était qu’un simple rêve. Et pour cause : c’était un rêve effrayant. Elle en faisait toujours des semblables la veille et la nuit d’Halloween. Soudain, elle se tourna sur le côté et attrapa son portable pile-poil lorsqu’il se mit à vibrer. Elle devinait toujours quand son portable allait vibrer, comme un sixième sens. Elle regarda son écran : c’était Sidonie, sa meilleure amie, qui lui demandait ce qu’elle pensait de leur repérage de la veille au cimetière. La jeune fille écarquilla les yeux d’horreur : ce n’était donc pas un rêve ! Elle n’avait pas rêvée : c’était la réalité.

    Ayant besoin de se rassurée, elle se roula en boule sous sa couette et attendit que l’angoisse qui l’assaillait s’estompe. Quelques minutes après, elle répondit :
 
Cali : Je ne sais pas... Cela semblait si irréel Tu es sûre que nous navons pas rêvées ?
Sidonie : Bien sûr que non ! Cétait flippant tu ne trouves pas ?
Cali : Non, non. On est juste partis en courant comme des voleurs avec des fantômes aux trousses... Bien sûr que cétait flippant !
Sidonie : Mais comment cela se fait que tu les voyais et pas nous ? On a juste vus la silhouette derrière la chapelle...
Cali : Je ne me lexplique pas... je pense que cest la première fois que jen vois...
Sidonie : Bah en tous cas, je compte sur toi aujourdhui ! Noublies pas que ce soir, cest le grand jour... ^^ !
Cali : Bien sûr n.n ! Je vais demandée à ma mère et à ma grand-mère de maider. Elles sont très douées pour ça, crois-moi !
Sidonie : Ok ! Alors cest réglé ! A ce soir xP !
Cali : Ouais, à ce soir !
 
    Et elle resta allongée sur le dos un moment. Elle regarda l’heure : 08h10. Il était encore tôt. Elle avait largement le temps de piquée un petit somme avant de se levée pour de bon. Alors Cali ferma les yeux et elle s’endormit. Sous ses paupières closes défilait encore et encore la soirée qu’elle avait passée la veille avec ses amies et qui avait virée au cauchemar…
 
*    *
*
 
    C’était en début de soirée. Cali et Sidonie avaient données rendez-vous à leurs amis, Georges, Delphine et Florian. Tous les cinq s’étaient donnés pour mission de repérer le cimetière afin d’organiser la soirée d’Halloween. Il était prévu d’organiser une chasse aux fantômes et autres monstres au milieu des tombes pour faire plus vrai. Ensuite, ils auraient été goûtés ensemble chez Cali dont la spécialité de sa mère était la décoration de la maison et l’originalité de ses plats.

    Cette nuit-ci était la veille d’Halloween et ils devaient simplement regarder dans le cimetière de leur commune les bons endroits pour faire une farce à leurs camarades de classe. Car cette année, Halloween se ferait avec toute leur classe de vingt-cinq élèves de première du lycée de la commune. Ils avaient programmés cette soirée depuis tellement longtemps que cela paraissait irréel de le faire pour de bon. Mais Cali était déterminée. Alors, ils entrèrent par le vieux portail du cimetière qui grinçait, comme d’habitude.

    Georges, le comique de la bande, prit une voix lugubre digne du comte Dracula en personne et dit :

    - Mesdames et Messieurs, vous vous apprêtez à entrés dans le tristement célèbre cimetière de ce village paumé dans la cambrouse. Autant vous prévenir : il y a des risques qu’il y est des morts…

    Tous éclatèrent de rires et empruntèrent le petit sentier qui serpentait entre les tombes. Il n’était pas dix-neuf heures mais la nuit tombait déjà. Bientôt, les adolescents durent fermer leurs manteaux tellement il faisait froid. Inconsciemment, ils se resserrèrent les uns aux autres pour former un groupe compact. Bizarrement, le cimetière était encore plus lugubre qu’à l’accoutumée. La petite bande y était pourtant déjà venue plusieurs fois de nuit ! Cali qui connaissait bien les lieux pour rendre visite à son père, mort d’un cancer deux ans auparavant, prit les devants et dirigea ses amis vers la tombe de son père. Elle ne pouvait pas s’en empêchée : à chaque fois qu’elle passait à côté du cimetière ou qu’elle y allait, la première chose qu’elle faisait était de se recueillir sur la tombe de son père.

    Une fois qu’elle lui eu dit « bonjour » (hé oui, c’est bizarre de dire bonjour à une tombe mais tous le monde le fait non ?), elle essuya ses yeux pleins de larmes et se tourna vers Sidonie, Georges, Delphine et Florian :

    - Bon, les amis, faut qu’on s’y met sérieusement ! On va former deux groupes, d’accord ? Qui est avec qui ?
    - Je propose un gars, une fille ou alors les deux gars d’un côté et les filles de l’autre, déclara Florian.
    - Bonne idée ! fit Delphine. Alors Sidonie, Cali et moi on prend l’est du cimetière et toi et Georges l’ouest.

    Cali glissa un regard reconnaissant à son amie. Cette dernière avait prit en compte que le père de Cali avait été enterré du côté Est du cimetière. Delphine lui répondit par un petit sourire. Les groupes ainsi formés se séparèrent et les filles commentaient les différents endroits qu’elles voyaient :

    - Regardez là ! Cela pourrait être parfait pour cacher un pendu non ?
    - Et pourquoi pas un croque-mitaine ?
    - Oh, et là ce serait parfait pour un faux cercueil avec l’un de nous déguisé en vampire !
    - Et cette petite cache peut nous servir à cachée les statues en terre cuite sur mesure que tes parents nous ont aidés à faire Delphine !

    Pendant encore dix bonnes minutes les trois amies commentèrent ainsi les cachettes avant de revenir à leur point de départ : elles avaient fait le tour de leur parcelle. Elles n’avaient plus qu’à attendre les garçons et à repartir chez eux. Soudain, Cali cru voir deux paires d’yeux dans les buissons avoisinants, une paire jaune et une autre rouge. Mais à la seconde où elle tourna  la tête, il n’y avait plus rien. Elle fronça les sourcils. Décidément, elle était très fatiguée ! La jeune fille se fit la promesse d’allée se couchée dès qu’elle serait rentrée chez elle.

    Des hurlements se firent entendre, glaçant le sang des trois amies. Elles se regardèrent : cela ne pouvait être que Georges et Florian ! Ils devaient avoir des problèmes… à moins qu’ils ne leur fassent une blague. Ne sachant pas quoi faire, elles restèrent plantées là quand elles entendirent d’autres cris qui se rapprochaient. Puis, à cent mètres d’elles, les deux garçons leur hurlèrent :

    - COUREZ ! IL Y A UN VAMPIRE ICI !

    Alors, Cali, Delphine et Sidonie se mirent à courir jusqu’à la sortie. Très vite, le vieux portail apparut devant eux… fermé ! Cali se jeta dessus, espérant qu’il s’ouvre mais rien n’y fit. Il ne bougeait pas d’un pouce. Mut par un sixième sens, la jeune fille se retourna et se baissa en hurlant : une silhouette se jeta sur elle et la loupa de quelques centimètres. Tremblante, elle bouscula la silhouette.

    - DEMI-TOUR ! hurla-t-elle et elle se redirigea vers le fond du cimetière.

    Mais très vite, la jeune fille stoppa net. Devant elle se tenait des spectres. Translucides, ils étaient cependant bel et bien visibles. Un fantôme en particulier retenait son attention : celui d’un fantôme d’une trentaine d’années, cheveux bruns et yeux noisette. Malgré leur translucidité, les morts étaient colorés. On pouvait dire de quels couleurs étaient leurs vêtements au moment de leur mort ainsi que leur couleur de cheveux. Et ce fantôme n’était pas n’importe quel fantôme :

    - Papa ? murmura Cali, choquée de cette apparition.
    - … Cali, qu’est-ce que tu fous à causée dans le vide ? Avance ! hurla Georges.
    - Mais… balbutia-t-elle, vous ne les voyez pas ?
    - Mais de quoi tu parles ? Tu es folle, on va se faire tuer ! cria Delphine.
    - M’enfin, je ne peux pas : je vais les traversée si j’avance ! Et puis, il y a Papa devant moi qui…

    Elle n’eut pas le temps d’en dire plus que Florian lui prit la main et la tira en avant. Affolée à l’idée de traversée cette masse de fantômes, elle hurla et ferma ses paupières. Elle sentit une vague de froid l’envahir et ne rouvrit les yeux qu’une fois que ses amis l’eut amenée à la sortie secondaire du cimetière. Puis, la silhouette ayant disparue, ils décidèrent qu’ils étaient tous fatigués et victime d’une vision (surtout Cali), ils se séparèrent et rentrèrent chez eux dormir.
 
*    *
*
 
    Cali se réveilla deux heures plus tard avec la sensation qu’elle était lourde. Elle ouvrit les yeux et découvrit, allongé sur elle, un beau garçon aux cheveux châtains clairs. Il avait un visage fin et était torse nu. Torse assez musclé d’ailleurs. La jeune fille n’osait plus bougée. Mais ce n’était pas possible : elle était encore en train de dormir, cela ne pouvait être que ça ! mais non. Elle essaya de bougée mais à peine avait-elle fait un geste que le garçon resserra ses bras autour d’elle et frotta son beau visage sur le ventre de Cali à travers la couverture (elle était en dessous et lui au dessus de la couverture).

    Sans était trop pour la jeune fille qui ne put s’empêchée de poussée un hurlement de frayeur et d’incompréhension :
 
   - AAAAAAAHHHHHHHHHHH !
    - Hum… ? fit le jeune homme, qui n’était apparemment pas du matin et leva sa tête ensommeillée vers Cali.

    Morte de trouille à l’idée de ce que lui voulait le jeune homme (il pouvait aussi bien la violée ! Et puis, comment il avait fait pour entrer dans sa chambre ? Il y a à peine deux heures il n’y était pas et entre-temps sa mère et sa grand-mère avaient du se levées…), la jeune fille le poussa violement et tomba de son lit. Elle tomba lourdement sur le dos en poussa un petit cri de douleur. Aussitôt, un petit animal qu’elle n’avait pas vu jusqu’ici, se frotta contre elle, content de voir sa maîtresse. Malheureusement pour le canidé, celle qu’il avait choisie pour maîtresse n’avait pas l’air de partagée sa joie car elle poussa un nouveau hurlement de terreur, croyant se faire attaquée par une chose inconnue.

    Sans qu’elle ne sache comment, Cali se retrouva à flottée au dessus de son lit à deux mètres du sol. Bon, l’avantage était qu’elle était en sécurité, loin du monstre poilu et du beau jeune homme pervers. L’inconvénient s’était qu’elle ne savait pas comment elle s’était retrouvée à flottée et qu’elle ne savait pas comment descendre. Du coup, elle se mit à hurlée encore plus fort, pensant être victime d’une farce très sophistiquée de ses amis :

    - MERDE ! SI JE CHOPPE CEUX QUI OSENT ME MENER EN BATEAU EN FAISANT DES BLAGUES AVEC AUSSI PEU DE GOÛTS, JE LES ATOMISE !!!

    Voyant l’étrange canidé sous la jeune fille, le garçon fronça les sourcils. Il était pourtant sûr de l’avoir enfermé dans le placard ! Comment avait-il fait pour en sortir ? Lui qui avait escompté parler tranquillement avec sa dulcinée, la maudite bestiole l’avait effrayée et provoquer l’activation de ses pouvoirs ! D’un geste de la main, la « bestiole » se retrouva de nouveau enfermée dans le placard, projeté par une force invisible qui le cogna dans le mur avant de refermer la porte coulissante sur ses gémissements.

    C’est à ce moment là que la porte de la chambre s’ouvrit, laissant apparaître sa mère, suivit de très près par sa grand-mère. En voyant le capharnaüm dans la chambre de sa fille, la jeune femme écarquilla les yeux de surprise et fit comme si rien n’était anormal ou bizarre :

    - M’enfin, qu’est-ce que c’est que ce bazar ? Cali, veux-tu bien me faire le plaisir de rangée ta chambre ?

    Bouche-bée, sa fille ne lui répondit pas. Elle aurait pensée que sa mère se serait mise à hurlée en voyant sa fille volée à deux mètres du sol et en voyant un parfait inconnu dans le lit de cette dernière. Mais non, sa mère lui demandait juste de rangée sa chambre comme si le jeune homme était invisible à ses yeux et que le fait que sa fille vole soit tout à fait normal… quelque chose ne tournait pas rond, mais alors là, pas rond du tout !

    - Cali, tu pourrais répondre à ta mère tout de même ! en rajouta sa grand-mère.
    - A OUI ET JE FAIS COMMENT POUR RANGER MA CHAMBRE AVEC UN ABRUTI PERVERS DANS MON LIT, UNE AFFREUSE BESTIOLE HYPER AGRESSIVE ET LE FAIT QUE JE NE PEUX PAS DESCENDRE DU PLAFOND ?! explosa-t-elle.

    Sa mère la regarda très calmement et s’avança dans la pièce. Puis, son regard se posa sur le jeune homme, toujours allongé sur le lit, et lui fit un petit sourire :

    - Alors c’est vous le fiancé de Cali ? Excusez-là pour son comportement mais elle ne comprend pas ce qui lui arrive… nous voulions lui faire la surprise mais vous nous avez prisent de cours, fit piteusement la jeune femme.
    - Euh… ce n’est rien, grommela le jeune homme. J’aurais du attendre le soir pour venir me présenté à vous mais je n’ai pas pu m’empêcher de venir avant.
    - Ce qui est très compréhensible, affirma la vielle femme en s’adressant à son tour au jeune homme.

    Soudain, la porte du placard trembla, comme si quelque chose essayait d’en sortir. Intriguée, la mère de Cali l’ouvrit manuellement et une petite boule de poil en sortit. C’était un fennec, un renard du désert. Son pelage était couleur sable et ses yeux dorés prouvaient qu’il était lié à une sorcière. Il fit rapidement le tour de la pièce et ne voyant pas sa jeune maîtresse, se mit à geindre. Où était-elle donc passée ? Maintenant qu’il l’avait trouvé, il ne pouvait plus la quitter : il en aurait le cœur brisé. Après tout, elle était un peu comme sa nouvelle maman !

    A la vue de l’animal, Cali poussa un hoquet de stupeur et d’horreur. Ce n’était pas possible, elle devait rêvée : cela ne pouvait pas être réel. Elle allait surement se réveillée et tout serait redevenue normal : une vie banal avec sa mère, sa grand-mère, ses amis et ses visites à son père. Alors, elle ferma les yeux et se pinça le bras très fort. Elle poussa un petit cri de douleur. Zut, qu’est-ce que cela faisait mal ! La douleur était trop forte pour que cela fasse partie d’un rêve.

    En entendant le cri étouffé de sa fille, Martha (c’était le nom de la mère de Cali), leva les yeux et sembla enfin remarquée que sa fille adorée flottait en suspension à deux mètres du sol. Sa première réaction fut d’écarquillée les yeux et d’entrouvrir sa bouche, surprise. Elle se ressaisit immédiatement et fit :

    - Mais comment tu as fais pour te retrouvée là -haut?
    - Oh, les lutins des bois on décidés que je ferais office de décoration de noël, ironisa Cali. Mais non, je sais pas comment j’ai atterris là ! s’énerva-t-elle.
    - Ma pauvre chérie… attends, je vais te faire descendre ! fit sa mère.
    - Noooon ! Attends, pas temps que la bestiole sera…
 
   FLOP ! on entendit un bruit de bulle qui éclate et la jeune fille atterrit… sur le jeune homme trop surprit pour faire quoi que ce soit !

    - … dans la même pièce, finit-elle dans un murmure.

    Et ce qu’elle craignait arriva : la créature repéra enfin sa maîtresse. Trop heureux de la revoir, le fennec se jeta sur elle à sa plus grande horreur et entreprit de lui léché la figure à grands coups de langue. Voyant que sa promise paniquait, le jeune homme souleva le fennec par la nuque et se mit à grogner comme un dément des méchancetés afin de le faire culpabilisé :

    - Ça suffit stupide boule de poil ! A cause de toi, tous mes efforts vont tomber en poussières et elle va se barrer en courant sans qu’on puisse lui expliquer quoique ce soit ! Mais t’es trop con pour le comprendre, hein la bestiole ?!

    Le fennec se mit à geindre et, surprise, Cali se rendit compte qu’elle commençait à comprendre ce que l’animal voulait dire. Il était triste et voulait juste qu’on s’occupe de lui dans sa nouvelle famille. Elle ne comprenait pas grand-chose d’autres, mais ça lui suffit : elle se leva (non sans difficulté vu que le jeune homme l’empêchait en partie de se levée), et ordonna au jeune homme de reposer la « stupide boule de poil » comme il le disait et fit promettre au fennec de ne pas se jeter sur elle. Une fois ce problème réglé, la jeune fille se tourna vers sa mère et posa ses mains sur ses hanches, tapant du pied sur le sol.

    - Maman, tu peux m’expliquer ? fit-elle sèchement.
    - Je vais tout t’expliquer ma chérie. Mais d’abord, descendons prendre un bon petit déjeuné…

    Une fois tout ce petit monde dans la cuisine, la grand-mère commença à expliquer la situation à Cali pendant que Martha préparait le petit déjeuner de sa fille et de leurs invités. Pendant cinq à dix bonnes minutes, seul les bruits que faisait le micro-onde et des bols ou des verres qui s’entrechoquaient les uns aux autres rompaient le lourd silence de la pièce.

    - Bon, par où commencer ?  se demanda la vielle femme, les mains croisées devant elle en signe de réflexion.
    - Et si tu commençais par le commencement ? ironisa Cali qui sentait qu’elle allait perdre patience.

    Alors, sa grand-mère parla enfin. Elle raconta d’abord sa propre histoire avant de raconter celle de sa fille, Martha. Et au fur et à mesure qu’elle parlait, sa petite-fille se demandait si la pauvre vielle femme ne perdait pas la boule. Mais devant le silence lourd de sens du jeune homme et de sa mère, Cali comprit finalement que les histoires que sa grand-mère lui racontait quand elle était encore enfant et l’histoire qu’elle racontait en ce moment même étaient réelles. Tout ce qu’il y avait de plus réel. Même si c’était dur à croire.

    Tout avait commencé il y a très longtemps. Quand Sabrina – la grand-mère de Cali – était encore une jeune fille. Comme toutes les filles de leur illustre famille, Sabrina était devenue une sorcière à part entière lors du trente-et-un décembre de l’année de ses seize ans.

    Il était de tradition qu’une sorcière épouse un loup-garou ou un vampire avec lequel elle était fiancée à la naissance. Ce n’était pas une chose que les parents décidaient : les petites sorcières naissaient toutes avec un « tatouage » différent qui correspondait à un vampire ou un loup-garou dans le monde. Ce tatouage était unique et unissait une sorcière et son partenaire jusqu’à la mort. C’était toujours au partenaire que revenait la lourde tâche de réunir le couple. C’était une histoire d’instinct. Chaque partenaire avait son propre pouvoir, différent et unique. Et qu’il soit vampire ou loup-garou, il pouvait se transformer en l’animal qui reflète le plus sa personnalité. Les « loups-garous » comme on les appelait, étaient des sortes d’Anges Gardiens du monde. Les vampires, eux, étaient généralement associés aux démons. Pour que l’union entre une sorcière soit parfaite, la nature faisait que si la sorcière avait des tendances « maléfique » ou sournoise, son compagnon devait être un loup-garou. Au contraire, si la sorcière était d’une bonté et d’une générosité sans borne, alors son tatouage correspondait à un vampire.

    Quand aux sorcières, elles possédaient toutes un fidèle animal de compagnie qui les aidaient dans leur apprentissage de la vie de sorcière. Cet animal dépendait de la personnalité de la sorcière (comme la transformation du partenaire dépend de sa personnalité). Pour reconnaître un « familier » comme il était coutume d’appeler l’animal de compagnie d’une sorcière, il fallait regarder ses yeux. S’ils comportaient du jaune, alors c’était un familier. Peut importe la déclinaison du jaune. Mais s’ils avaient une tout autre couleur, alors c’était un animal quelconque.

    - Grand-mère… ? fit Cali, osant enfin posée la question qui lui brûlait les lèvres depuis un moment. Et Papa ? C’était un loup-garou ou un vampire ?
    - Ah, ton père ! fit Sabrina. Pourquoi ne pas poser directement la question à ta mère ? Tient, justement la voilà !

    Et en effet, Martha arrivait avec un solide petit déjeuner… qui flottait dans les airs à sa suite ! Voyant sa fille stupéfaite, la jeune femme esquissa un petit sourire penaud avant de servir tout le monde… magiquement bien entendu. Une fois installée à la droite de sa fille, la jeune mère (les sorcières vivaient beaucoup plus longtemps que les humains en général… à cause de la longévité de leurs compagnons ?), la jeune mère se tourna vers sa fille.

    - Excuse-moi ma puce, mais ton père et moi avions décidés à ta naissance que tu vivrais le plus normalement possible avant que tu ne prennes possession de tes pouvoirs…
    - En parlant de Papa, tu peux m’en dire plus ? lui répondit la jeune sorcière.

    Son « partenaire » qui se sentait invisible depuis que sa future belle-mère lui avait servit un café noir et bouillant, pile comme il les aimait, se plongea dans la contemplation de sa tasse. Décidément, il savait que vu son statut dans la société il lui était extrêmement difficile de s’intégrer, mais si en plus sa promise avait grandit comme une vulgaire humaine sans dons magiques, sa tâche n’allait vraiment pas être facile ! Néanmoins, comme il voulait en apprendre plus sur la jeune fille, il écouta avec attention toute la conversation :

    - Ton père était un vampire… répondit rêveusement Martha. Il était merveilleux. Il m’est apparu au moment où j’avais le plus besoin de lui et entre nous cela à été tout de suite le coup de foudre. Quand tu es née, il était si heureux ! Bien entendue, tu sais à quel point il tenait à toi.
    - S’il tenait autant à moi, il ne serait pas mort aussi futilement, marmonna Cali.
    - Ne redis plus jamais cette abomination ! s’écria sa mère. Il n’est pas mort en se suicidant comme nous l’a dit la police. Il est mort en te protégeant.
    - Comment ça ?
    - Ce jour là, un vampire mal intentionné t’avait suivit et voulait se venger de ton père en te torturant sous ses yeux. Heureusement, ton père est arrivé juste à temps.

    Maintenant que sa mère le lui disait, Cali se souvient de la scène. Elle rentrait effectivement du collège et avait bien vue qu’elle était suivie. Soudain, son père était apparu et avait barré la route à l’étranger. Il lui avait calmement dit de rentrée à la maison et de l’attendre avec sa mère, que l’homme en face d’eux était un ami à lui. Avec sa mère, elle avait attendue, attendue et attendue. Ce n’était que le lendemain matin que la police était venue leur annoncé la mort de leur mari et père.

    Honteuse d’avoir crue que son père n’était qu’un lâche qui s’était donné la mort en se soulant avec un ami à lui, Cali baissa la tête. Elle se promit de s’excuser si elle revoyait le fantôme de son père. Elle repensa à sa drôle de matinée et pensa qu’elle pouvait dire adieu à sa vie de banal lycéenne ! Puis, elle sentit son familier se frotté contre ses jambes et le fit monter sur ses genoux. Maintenant, elle comprenait parfaitement les pensées du petit animal. Il lui envoya des pensées réconfortantes et pour le remercier, le serra contre elle. Un grognement se fit entendre et elle se rappela soudainement de la présence du jeune homme qui devait donc être son partenaire dans la vie.

    Le jeune homme avait des cheveux châtains clairs avec des reflets blonds argentés et de magnifiques yeux pourpres aux reflets d’or. Grand, mince et élancé, il paraissait vif et solide. Il avait également de larges épaules et une carrure solide malgré le fait qu’il soit plutôt mince. Son visage était fin et il était plutôt beau garçon. Il était habillé… en fait non : il était plutôt déshabillé. Torse nu (estes une manie chez les mecs ?), il portait simplement un bas de jogging en toile. Cali put donc voir la belle musculature de son futur compagnon. Ni trop musclé, ni trop peu, ses abdominaux étaient parfaitement sculpter et n’importe qui se serait sentit rassurer par la présence de ce jeune homme beau et fort à l’air intentionné. Mais Cali se méfiait de lui : après tout, ce pervers avait dormit dans son lit ! Bon d’accord : elle avait dormit sous la couette et lui par-dessus. Il n’empêche que ça ne l’excusait pas !

    - Bonjour ! fit le jeune homme, bien décidé à faire connaissance avec son âme sœur. Désolé pour ce matin : cela faisait trois jours et trois nuits que je ne m’étais pas arrêter de courir à travers le pays pour répondre à votre appel et quand je vous ai finalement trouvée, je me suis effondré de fatigue à vos côtés. Excusez la pauvre créature que je suis et qui c’est montrer à vous ce matin dans un état déplorable.

    Et sur ces paroles, il s’agenouilla et baisa la main de Cali. Confuse, cette dernière ne savait plus quoi faire. Et s’il était gentil finalement ? Après tout, il avait fait ce que son instinct d’âme sœur lui avait ordonné : retrouver sa moitié.      Cependant, elle demanda mentalement confirmation à son fennec qui lui annonça qu’avant de s’écroulé de fatigue, il avait néanmoins réussit à l’enfermé dans le placard. N’empêche, il s’était vraiment écroulé : d’ailleurs, le familier était étonné que sa maîtresse ne se soit pas réveillée en entendant le bruit de la chute !

    - Bon, c’est d’accord, dit-elle alors. Je te pardonne. Mais, pourrais-tu lâché ma main s’il-te-plait ? C’est terriblement gênant…
    - P… pardon mademoiselle ! s’écria le jeune homme en rosissant légèrement.
    - Bon, je pense qu’il est temps de se présenté non ? Moi c’est Cali Black. Et tu es… ?
    - Samaël Hati ! Enchanté de faire votre connaissance !
    - Tu peux me tutoyer… soupira la jeune fille. En fait Maman, je ne me souviens pas d’avoir un tatouage quelconque.
    - C’est normal : il n’apparaît qu’une fois que nos âmes sœurs nous réunissent, expliqua sa mère. Il apparaît entre nos omoplates normalement. Mais dis-moi Samaël… dis-nous si tu es un vampire ou un loup-garou qu’on puisse enfin savoir de quel côté penche notre petite Cali ! s’exclama Martha.

    Samaël grimaça. Le moment qu’il redoutait tant était enfin arrivé. Et par « quel côté penche » Cali, il supposait que la sorcière se demandait si sa fille avait un penchant pour le côté sombre ou lumineux du pouvoir psychique… elle n’allait pas être déçue si c’était ce quel voulait savoir !

    - Hé bien… je suis un Venpilou, murmura le jeune homme en baissant la tête.

    Il s’attendait à ce que les deux sorcières soient choquées et hurlent leurs déshonneurs à la lune. Après tout, il était extrêmement rare de voir un être mi-vampire, mi-loup garou. Et il était encore plus rare que l’un de ses semblables survivent : en général, ils étaient tués à la naissance car étant considérés comme une honte, des erreurs de la nature. La plupart des cas était issus de viols, que ce soit du côté vampire ou loup garou. Lui, il avait eu de la chance. Ces parents l’avaient désiré et éduqué comme un être « normal ». Le fait qu’il soit également lier à une sorcière était extrêmement rare puisque les sorcières étaient soient lumineuses, soient ténébreuses. En fait, Cali et lui-même devait être un couple unique au monde ! Ce n’était jamais, au grand jamais, arrivé auparavant. C’était également la raison pour laquelle il n’avait pas été tuer : en tuant le partenaire d’une sorcière ou une sorcière, qu’ils se soient déjà rencontrés ou non, causaient d’énormes souffrances à son âme sœur. Et dans certains cas, pouvait entraîner la mort de l’être restant ou la folie. C’est pourquoi on avait fermé les yeux sur son cas.

    - Oh, je vois ! fit Sabrina en souriant de toutes ses dents. Tu es donc le petit-fils de Daniel Tepes ?
    - Vous… vous connaissez mon grand-père ? demanda Samaël surprit.
    - Bien sûr ! Il était le petit frère de mon âme sœur, Sébastien Tepes. J’ai beaucoup entendu parler de toi ! D’ailleurs, Sébastien ne devrait pas tarder… il doit emmener Cali chez des amis aujourd’hui, fit-elle avec un clin d’œil à sa petite-fille.

    Cette dernière pâlit. Elle l’avait oubliée cette fichue réunion ! Sidonie allait la tuer si elle arrivait en retard ! La jeune sorcière se précipita dans sa chambre et enfila un short par-dessus des collants avant de mettre un haut à manches longues gothique (elle regarda son tatouage au passage et le trouva magnifique. Elle se demandait où se trouvait celui de Samaël), et d’enfiler ses chaussures et son manteau en cuir en quatrième vitesse. Elle attrapa son sac (préparé avec une semaine d’avance) et descendit les marches quatre à quatre en entendant son grand-père arrivé.

    Une fois en bas, elle sauta dans les bras de son vampire de grand-père (elle l’avait devinée rien qu’au nom de famille), et dit :

    - Salut Papi ! Maman, Grand-mère, on est partit !
    - Oh là, doucement jeune damoiselle ! répondit Sébastien avec son sourire chaleureux. On a encore le temps ! Et puis, j’ai bien envie de discuté avec mon petit-fils et petit-neveu ! Bonjour Samaël ! Alors, comment trouves-tu ta belle ?
    - Hé bien, on ne se connaît pas encore suffisamment mais j’espère être à la hauteur de la tâche qui m’incombe ! Je vous promets de veillé sur elle et de tout faire pour qu’il ne lui arrive rien de fâcheux !
    - Ah, ah, ah ! Tu parles comme ton père mon garçon ! Et ne t’en fais pas : ici, on n’est pas très regardant. Si tu es sympas et que tu as une bonne tête, tu seras le bienvenu chez nous ! C’est d’ailleurs ce que tu es : le bienvenu !
    - Merci infiniment ! s’inclina Samaël.
    - Ce n’est rien ! Hé, et si tu venais avec Cali ? Comme cela, vous feriez plus ample connaissance et tu pourras te faire des amis ! N’est-ce pas Cali ?

    N’ayant pas trop le choix, la jeune fille accepta. Elle ne pouvait pas tenir tête à son grand-père. D’ailleurs, elle l’appelait « Papi » plutôt que « grand-père » parce que celui-ci le lui demandait. Sa grand-mère, elle, refusait catégoriquement qu’on l’appelle « Mamie ». Allez savoir pourquoi !

    Le reste de la journée se déroula sans encombre : après avoir expliqué leur lien de parenté aux amis de Cali (sans dire qu’ils étaient fiancés, cela allait de soi), ils passèrent leurs après-midi ensemble et Florian et Georges trouvèrent assez facilement un déguisement à Samaël qu’ils avaient tout de suite inclus dans leur bande. Quand à Delphine et Sidonie, elle avait devinées qu’il y avait un lien étrange entre Samaël et Cali et réussirent à faire avouer à cette dernière qu’elle était fiancée depuis sa naissance avec lui mais qu’elle ne l’avait appris que très récemment.

     Cette année-là, Halloween fut particulièrement réussit et deux semaines plus tard, Cali et Samaël (qui était d’un naturel assez taciturne sauf envers ceux qui le taquinait un peu trop ou qui tournait trop autour de Cali (le pauvre Plue par exemple – le fennec de Cali – avec lequel il était extrêmement sadique)), Cali et Samaël commençaient à se rapprochés pour bientôt former un véritable couple. Bien entendu, Cali continuait à allée au lycée en plus de sa formation de sorcière à la maison pendant que Samaël l’accompagnait chaque matin au lycée et l’attendait tous les soirs à la sortie. Il n’allait pas au lycée (il avait deux ans de plus que Cali), à cause de son éducation vampirique et lycanthrope mais était toujours là pour aider à la maison quand il n’espionnait pas Cali en cachette lorsqu’elle était au lycée. Il fit également la « connaissance » du fantôme du père de Cali et finit par avouée à cette dernière que la silhouette qui l’avait empoignée dans le cimetière c’était lui. Quand aux yeux jaunes et aux prunelles rouges, c’était encore lui, mais accompagner de Plue. Bien entendu, Cali ne lui en voulait pas. Ainsi s’acheva le drôle d’halloween de Cali Black (futur Cali Hati, la sorcière au Venpilou).

  Voilà, j'espère que cela vous à plut !

_________________
"Une poussée/de fièvre défrome/La lune" Sumitaku Kenshin.
"Quand je me lève, Il titube, Le ciel étoilé",
"Pluie de printemps, Toutes choses, Embellit" Chiyo-Ni.
--------------------------------------------------------------------------------------------
"L'espoir fait, Vivre et créer des cris, De bonheur pur",
"D'un amour partit/Naît le chagrin qui pleure/Son amour perdu,
Puis une main/Tend la perche de l'espoir/Un nouveau départ",
Yuna-Yusei/Ukyo&Cie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Concours Halloween du 17/10/13 au 03/10/13   

Revenir en haut Aller en bas
 
Concours Halloween du 17/10/13 au 03/10/13
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» boisson d'halloween
» [Powhatans][Halloween 2010] Faites vos chambres ! + Lieux des RDV mis à jour en page 1
» VENTE VILLAGE LEMAX NOEL HALLOWEEN
» 7 oct. Carte d'Halloween!
» tarte au chocolat d'halloween...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fictions Mangas :: Fictions :: Concours-
Sauter vers: