Partagez | 
 

 Vote pour 3eme concours (concours lettre) du 22/11/13 au 15/12/13

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Quelle est votre lettre favorite ?
Lettre Tch0upi
33%
 33% [ 3 ]
Lettre Sana-chan
22%
 22% [ 2 ]
Lettre Mahora
11%
 11% [ 1 ]
Lette petit-papier-petite-idée
0%
 0% [ 0 ]
Lettre Kloyporte
33%
 33% [ 3 ]
Total des votes : 9
 

AuteurMessage
Mahora
Admin
avatar

Messages : 1248
Date d'inscription : 25/03/2013
Age : 32

Localisation : Nantes


MessageSujet: Vote pour 3eme concours (concours lettre) du 22/11/13 au 15/12/13   Ven 22 Nov - 21:30

Vote du 3eme concours

Le concours Lettre retour est terminé, il est l'heure de voter ! 
Vous trouverez les règles ici -> ici


Vous disposez deux semaines pour donner votre vote, et si possible votre avis sur les lettres que vous avez lu. Ainsi, les résultats devraient être annoncés le 15 décembre et clôturera les votes.

Ci-dessous, les liens des premières lettres afin de connaître les raisons de ces retours : 

- Sana-Chan -> ici
- petit-papier-petite-idée -> ici
- Mahora -> ici
- Tch0upi -> ici
- Kloyporte -> ici

Dans les posts suivants, vous trouverez les lettres retour ! À vous de jouer.


Dernière édition par Mahora le Lun 27 Jan - 14:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fictions-mangas.forumactif.com
Kloyporte
Modérateur
avatar

Messages : 475
Date d'inscription : 29/05/2013
Age : 23

Localisation : Orange


MessageSujet: Re: Vote pour 3eme concours (concours lettre) du 22/11/13 au 15/12/13   Ven 22 Nov - 22:16

Lettre de Tch0upi



Être un homme, pfff. Mon cul, ouais. Voilà ce que j’aurais répondu si je n’avais pas pris le temps de relire cette lettre et repenser à deux fois, réfléchir à tes mots. Car sur le coup de la colère, je n’aurais sûrement pas eu la lucidité de comprendre que toi, écrire, avec soin et une si longue lettre, si détaillée de sentiments et de sincérité... Non, si je n’avais pas pris la peine de réfléchir à tout ce que tu as écrit, je n’aurais pas pu prendre le recul que j’ai pris.

Oui, j’étais en colère. Je t’ai haï, mais pas pour les bonnes raisons. J’étais blessé, j’étais humilié. Quand je t’ai vu embrassant d’autres lèvres, abandonné à d’autres bras, je me suis senti comme rien du tout, comme si pendant un instant j’avais cessé d’exister. Être un homme, tu le dis si bien, c’est de prendre ses sentiments et les crier, les assumer.

Un homme, c’est ce que je suis devenu en tombant amoureux de toi. Tout ce que j’ai toujours été dans ma vie, c’est un petit gars, un morveux, un gamin, un trouble-fête, quelqu’un qu’on ne prenait pas au sérieux. Tu le sais, tu connais mon passé, il n’y a d’ailleurs qu’à toi que j’ai toujours eu le courage de me confier. J’ai toujours été repoussé comme la peste partout où j’allais. Orphelin, seul, rejeté, mal aimé... c’est ce que j’ai toujours été.

Et parmi le lot de tous ces gens que je côtoyais et qui me regardaient de haut, il y avait toi, qui m’aimais tout simplement. J’ai été à tes yeux un homme, dès le premier regard. J’étais grand, j’étais parfait, j’étais beau, respectable, j’étais quelqu’un d’admirable. Dans tes yeux c’est ainsi que je me voyais enfin. Et ça m’a toujours fait du bien, de savoir que j’avais de l’estimation pour quelqu’un. Être un homme, c’est ce que je faisais en t’aimant. J’étais ton pilier, j’étais tout ce dont tu avais besoin, j’étais ton amant.

Alors ça fait mal, de tomber de si haut... Aimer si fort, mais être aimé si fort... croire qu’on est aimé si fort... et voir cette personne que l’on croyait nous aimer avec un autre... Sasuke, tu m’as fait très mal. Et j’ai mal aussi de découvrir, par cette lettre, en plus, que tu n’avais pas confiance en moi, que tu n’imaginais pas que mon amour pour toi fut si grand. Oui, il l’est. Il l’a toujours été. Toutes ces nuits durant où je me suis donné à toi, où je t’ai fait l’amour comme si le lendemain matin nous ne nous réveillerions pas, comme si c’était la dernière nuit que l’on avait ensemble, je ne faisais pas semblant, tu sais. Le corps ne ment pas, ne le sais-tu pas ? Et moi non plus, je ne mentais pas quand je te disais très sérieusement que je t’aimais, te fixant dans les yeux, je n’ai jamais menti.

Tu aurais dû me croire, mais je sais que la confiance est difficile à acquérir. Je comprends ta peur, ta peur d’être rejeté, ta peur de te retrouver seul, d’être brisé. Mais tu aurais dû m’en parler... Et voilà une autre chose qui fait mal. Savoir que tu préférais sombrer et être dévoré par tes démons intérieurs au point d’aller te perdre contre un autre corps plutôt que de me faire face. Qu’est-ce que j’ai fait de mal dans notre relation pour qu’elle soit si fragile ? Où ai-je commis une faute ?

Mon but, dans cette réponse à ta lettre, n’est pas de te faire la morale, de faire une liste de tes fautes, de t’enfoncer plus bas. Je sais que tu as déjà assez de culpabilité. Je veux uniquement te dire que je t’aime encore. J’ai fait le point, ou du moins, j’ai essayé. Non, je ne te déteste plus. Cette phase est passée. Je ne suis plus en colère. J’ai de la peine, je me sens encore blessé, mais je ne suis plus fâché. Ce serait puéril que je sois encore monté sur mes grands chevaux, que je t’engueule si je te voyais, et si je n’ai pas répondu à tes appels, c’est parce que j’essayais de comprendre pourquoi je t’ai vu contre le mur de cet immeuble avec les mains de cet homme sur toi et sa bouche sur la tienne. Pourquoi, aussi, tu avais l’air d’apprécier...


Avec ta lettre, il m’a semblé revoir la scène. Je me suis mis à réfléchir cent fois plus. Je me suis grillé des neurones, j’ai passé des nuits blanches en veux-tu en voilà. Vraiment, Sasuke ? C’est ça qui t’a troublé au point d’aller te saouler misérablement ? C’est de m’avoir entendu te dire que je t’aime ?

Pardon, je suis encore en train de t’ensevelir de questions. Je sais, que ces mots peuvent effrayer parfois. Mais je suis comme ça, tu sais... Je ne peux pas retenir de tels sentiments en moi, ils auraient fini par sortir de ma bouche d’une façon ou d’une autre... Je suis désolé si je t’ai brusqué. Je voudrais tant m’excuser pour avoir été si... enthousiasmé par notre relation, pour avoir été si plein d’affection, plein d’amour à te donner. Désolé, si cela t’a fait paniquer. Mais crois-tu qu’un jour tu pourras accepter mes sentiments ? Que tu pourras t’accommoder à tout ce que je ressens pour toi et que tu n’auras plus peur ?

Ma lettre est un véritable bordel... J’écris des choses puis je change d’avis et en écris d’autres... Je suis incohérent et perdu, pardonne-moi. Je suis en train de faire le même effort que toi, car je ne suis pas non plus un très bon écrivain. Je vais donc en venir à ce que je voulais te dire depuis le début, avant de me perdre de nouveau...

Voilà, je ne vais pas te jeter. J’ai compris que j’ai peut-être exagéré. Me barricader comme je l’ai fait... ça fait un peu drama et tout... Je me suis senti blessé, humilié, comme je te l’ai dit, mais en réfléchissant (et grâce à ta lettre, surtout), j’ai réalisé que... Je suis humain aussi. Tout comme toi. J’ai des peurs également, et les rôles auraient sûrement pu être échangés. On fait tous des erreurs. Je ne sais pas si je suis prêt encore à te pardonner, j’ai encore très mal à t’imaginer embrassant un autre que moi, car je sais que tu es très lucide, tu ne peux pas ne pas avoir été complètement inconscient tandis qu’il te touchait, et j’ai mal d’imaginer que tu n’as rien fait pour l’écarter avant qu’il ne franchisse la limite qui n’est autorisée que par moi. J’ai mal en imaginant que tu as sûrement pensé à moi, que tu as sûrement pensé que tu étais en train de me tromper, mais que tu n’as rien fait.

Mais ça aurait pu m’arriver. Je ne le nie pas. Si tu as commis cette faute, n’importe qui peut la commettre. Tu n’es pas un démon, tu n’es pas le diable en personne, il n’y a pas que toi qui commets des erreurs. Je te le dois bien. Et j’ai bien vu les efforts que tu as faits pour me recontacter. J’ai joué à l’enfant capricieux en ignorant tes appels. Je sais que tu m’as appelé, que tu as tenté de me rejoindre par tous les moyens, et j’ai été vraiment surpris en recevant une lettre de toi. Toi qui as du mal à parler de tes sentiments, toi qui as peine à tenir un crayon dans tes mains, tu as livré toutes tes faiblesses, tu t’es ouvert comme jamais tu ne l’avais fait... Merci. Merci de l’avoir fait. Je dois dire que je te connais un peu maintenant, et que je te comprends surtout un peu mieux aussi.

Laisse-moi un peu de temps. Pour réfléchir encore un peu. Pour me repasser tes mots, les relire. Toute cette sincérité venant de toi, je ne peux passer à côté. Toi aussi, tu es l’amour de ma vie et arrêter là à cause d’une connerie, c’est bête. On apprendra de nos erreurs, voilà tout. Je t’ai peut-être brusqué, je t’ai fait flipper en te couvrant d’amour et de mots aussi forts, aussi brutaux, et toi tu t’es brûlé les ailes en essayant de découvrir si j’étais bien celui que tu aimais. On est deux beaux idiots. Deux idiots qui s’aiment. C’est ce que j’ai compris en lisant ta lettre.

Je n’ai donc qu’une seule chose à te dire, crétin. Si je te reprends, je veux que tu me promettes que tu ne douteras plus, que tu n’auras plus peur et que tu me feras confiance, de la même façon que moi je te fais confiance. Peut-être que je suis seulement imbécile, que je suis aveugle car je t’aime trop pour te laisser partir, même après ce que tu m’as fait, mais j’ai décidé de te faire confiance, j’ai décidé de croire que tu ne me blesseras plus, mais en échange, je veux que tu en fasses de même. Que tu aies la même confiance aveugle envers moi. C’est seulement ainsi que nous pourrons avancer, tu n’es pas d’accord ?

Bon, si tu comprends un seul mot dans ce fouillis, on sera chanceux... Tu n’es pas sorti de l’auberge avec ce bazar, voilà ce qui arrive quand je me mets à la poésie. Enfin... Je suis heureux que tu aies fait ce premier pas. J’étais trop borné et trop blessé pour le faire.

Je t’aime aussi, enfoiré. Mais sache qu’à l’avenir je serai doublement possessif. Je t’empêcherai de faire ce faux pas.

Et oui, Sasuke, cela a contribué à apaiser mes blessures. Elles ne sont pas complètement pansées, mais c’est sur la bonne voie. Merci.

Naruto.


_________________
"Suffer slowly, is this the way it's go to be, dear Agony ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dear--agony.skyrock.com/
Kloyporte
Modérateur
avatar

Messages : 475
Date d'inscription : 29/05/2013
Age : 23

Localisation : Orange


MessageSujet: Re: Vote pour 3eme concours (concours lettre) du 22/11/13 au 15/12/13   Ven 22 Nov - 22:21

Lettre Sana : Coeurs entrelacés



Sasuke,

Je dois bien avouer que j’ai beaucoup hésitée avant de lire ta lettre et encore plus pour te répondre. Avoir trouvé l’enveloppe qui dépassait de mon casier ma surprise, mais en voyant l’écriture dessus j’ai su que c’était de toi. Elle est restée trois jours dans mon sac alors que toi, tu n’arrêtais pas de m’observer de tes yeux sombres. Il ne faut pas me demander l’impossible. Si je sonde mes yeux aux tiens je sais que je vais m’écrouler en larmes et ce, devant tout le monde. Je n’ai pas envie qu’une telle chose arrive alors je ne préfère tout simplement pas te regarder. Pas voir tes abysses si ténébreux.

C’est vrai que j’ai mal, je souffre mille martyr, mais quand ça n’allait pas, tu étais le seul à le voir, à être là pour moi. À présent, je suis seule puisque cette douleur c’est toi qui me l’inflige. Si toi tu tourne comme un lion en cage dans ta chambre sache que moi, je n’ai jamais autant versées de larmes que j’étouffe dans mon coussin. Même mon frère n’arrive pas à me calmer avec ses idioties.

Je n’ai plus goût à rien, je mange très peu également, je dors à peine car quand je ferme les yeux, c’est toi que je vois avec cette fille. Tu es constamment dans ma tête même si je ne fais aucunement attention à toi. C’est comme si intérieurement j’étais brisée en mille morceaux, comme si tu avais cassé quelque chose et que je ne peux relever la tête. Je passe mon temps à pleurer quand je suis seule, à étouffer mes cris sur ma couette et personne ne peux m’aider.

Je t’en veux c’est certains, pour moi c’est une trahison insoutenable que tu m’as fait subir et pourtant je savais que cette fille était intéressée par toi et que tu la trouvais mignonne. Mais tu restais malgré tout à mes côtés, me soufflant des je t’aime dans le creux de mon oreille. Et moi comme une idiote je t’ai cru. Pourtant j’aurais du voir le coup arriver.

Tu es mignon et elle n’est pas l’aide, elle sait ce qu’elle veut et elle savait parfaitement comment t’amadouer. Je ne sais pas ce que j’ai cru, peut-être le fait que tu t’énerves sur elle, que tu lui crie qu’il n’y avait que moi qui comptait, que tu n’aimais que moi. Mais tu n’en a rien fait et tu la laisser faire. Même si c’est elle qui a posé ses lèvres sur les tiennes, pour un baiser il faut être deux Sasuke. Tu es donc autant en tort qu’elle, voir plus puisqu’on sortait ensemble. Comment voulais-tu que je te fasse encore confiance après ça ? C’est d’abord un baiser caché, puis une caresse et ensuite une nuit dans un lit ? Voilà ce qui m’est passé par la tête, je ne pouvais pas le tolérer.

Oui je t’ai crié dessus, je t’ai dit que je te détestais alors que je pleurais. Mais que voulais-tu que je fasse d’autre alors que l’instant d’avant elle était dans tes bras ? Je ne te haïs pas vraiment tu sais… J’ai détesté ce que j’ai vu, ça c’est certain. Je t’aime toujours et c’est sûrement pour ça que ça fait très mal, même si on est séparés.

Cette douleur lancinante que j’ai au fond de la poitrine ne s’estompe pas, elle grandit jour après jour. Cette rancœur, cette jalousie que tu l’ais embrassé me broie le cœur minute après minute. Jamais encore je n’avais ressentis de tels sentiments. Pour nos amis, je ne vois pas l’intérêt de les mêler à tout ça, je ne veux en aucun cas qu’ils se retrouvent entre nous deux. C’est autant tes amis que les miens, voilà pourquoi je donne le change, même si je dois bien avouer, t’avoir à mes côtés sans te parler est assez dur. J’ai bien plus mal dans ses moments-là.

Comment puis-je t’écouter alors que je suis tiraillé de toutes parts ? Que j’ai l’impression que mon cœur et ma tête vont exploser ? Que te voir ne me donne qu’une envie, fondre tout contre ton torse pour étouffer ma peine. Sentir tes bras se resserrer sur mon corps et que tu me compresse contre ton cœur. Sentir ton souffle chaud s’écouler sur ma peau, tes doigts presser ma peau et ta si douce voix à l’intonation grave me murmurer des mots tendres et doux dans le creux de mon oreille que tu ne réserve que pour moi. Mais en même temps, quand je te vois, je veux m’encourir à toutes jambes et m’éloigner de toi, t’empêcher de me faire du mal, étouffer cette souffrance qui fait mon quotidien depuis quinze jours.

Tu dis m’aimer d’un amour fou ? Mais tu ne me le prouves pas, tu tente une approche, je te rembarre et tu t’arrête là alors que quand on sait connus, tu étais bien plus coriace que ça. Si je me souviens bien, tu n’arrêtais pas de me coller et de me dire en anglais que je serais tienne. Je rougissais comme une tomate à cette époque-là. J’étais amoureuse de toi déjà là, j’étais conquise, sous ton charme.

Tu ne veux pas me perdre, mais moi non plus, pourtant, le mal est là, bien encré entre nous. Comment oublier cette vision ? Comment chasser ce mal qui m’habite ? Ce dégoût qu’elle ait posé ses lèvres sur les tiennes ? Cette rancœur et cette jalousie dans laquelle je me noie ? Toutes mes larmes que je verse pour toi ?

Je t’aime comme une folle, je te l’ai toujours dit, mais tu m’as trahis Sas’, tu as fait de moi une boule de nerf amère et qui ne demande que des preuves de ton amour. Dissipe tout ça, si tu veux mon pardon, sauve moi, prouve moi que tu m’aimes, que tu tiens à moi. Que tu regrettes vraiment car ce n’est pas en m’observant que je vois tes regrets.

Montre-moi que je peux à nouveau te faire confiance, que je suis encore en droit à t’aimer, à me blottir contre toi et à sécher mes larmes sous tes doigts. Étouffe ma peine, reprends mon cœur entre tes mains pour le protéger à tout jamais. Éteint ses sentiments obscurs qui font que je me noie dans un abyme sans fond, sort moi de là et prouve moi tout ce que tu me dis. Montre-moi à quel point tu tiens à moi.

Peut-être que si tu y arrives, à mon tour, je serais apte à te pardonner. Il ne suffit pas d’aimer Sas’ et de clamer que tu regrette. Tu m’as toujours dit qu’il y avait un temps pour les mots et un autre pour les gestes. Tant que tu n’agiras pas, je ne pourrais pas te croire.

Je t’aime, c’est indéniable, tu es la personne qui compte le plus pour moi, mais ce n’est pas suffisant et tu le sais pertinemment. Viens me sauver et prouve moi ton amour, après seulement je pourrais tout reconsidérer à la condition bien sûr de ne plus m’infliger encore une fois ce que tu as fait, voir pire.

Je t’aime et je t’aimerais toujours, quoi qu’il se passe, mais ne me demande pas l’impossible si toi, tu ne me montre pas tes regrets, je t’embrasse.

Sakura H.



_________________
"Suffer slowly, is this the way it's go to be, dear Agony ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dear--agony.skyrock.com/
Kloyporte
Modérateur
avatar

Messages : 475
Date d'inscription : 29/05/2013
Age : 23

Localisation : Orange


MessageSujet: Re: Vote pour 3eme concours (concours lettre) du 22/11/13 au 15/12/13   Ven 22 Nov - 22:28

Lettre de petit-papier-petite-idée



« A Ino,


Tu as de la chance, j’ai failli brûler ta lettre mais étant curieux je l’ai lu.


Je te suis reconnaissant de vouloir être franche avec moi mais honnêtement, je m’en serais bien passé… Savoir que tu avais bien l’intention de me tromper, une heure après notre dispute, en me disant que tu ne savais pas comment oublier à part te jeter dans les bras d’un autre, excuses-moi mais je trouve ça insultant. De plus, cette autre personne est Saï, le garçon qui t’as toujours aimé d’un amour passionnel. Non seulement tu me prends pour un idiot mais en plus, tu utilises Saï et ses sentiments. Je trouve ça pathétique.


Cela fait quinze jours que je cherche à savoir ce que je vais pouvoir faire, comment je vais agir après ce que j’ai vu. Je n’étais pas encore prêt jusqu’à ce que ta lettre arrive. Maintenant, je le sais. Je vais prendre le temps de te l’expliquer.


Lors de notre relation et je crois que c’est encore d’actualité, j’ai éprouvé un amour inconditionnel envers toi. Tu étais mon rayon de soleil, la lumière qui illuminait mes journées, je ne pouvais pas me passer de toi.


Quand j’ai provoqué cette dispute pour des broutilles, je m’en suis voulu et j’ai mis une heure avant de trouver quoi te dire pour m’excuser et pour reprendre (comme tu le dis dans ta lettre) notre histoire si belle. Mais quelle ne fut pas ma surprise lorsque j’ai vu les chaussures de Saï dans l’entrée. Je me suis tout d’abord dit que tu avais besoin de te confier et que peut-être tu avais pensé que ce dernier aurait été le mieux placé pour t’aider. Je me trompais lourdement. Une fois dans ton salon, je t’ai vu, sur le canapé, sur ses genoux, tu l’embrassais. J’ai senti mon cœur se déchirer en mille morceaux, peut-être même en million de morceau. Je me suis senti sali, trahi. Tout comme toi, je n’avais qu’une envie à ce moment, te balancer par la fenêtre. Comment as-tu pu me faire ça ?


Je ne savais plus quoi dire face à cette scène. Tu t’es levée, tu as voulu me parler mais j’avoue qu’à ce moment, si je t’entendais prononcer le moindre mot, je ne l’aurais pas supporté. C’est pourquoi je me suis en allé, le plus rapidement possible.


Ensuite, je t’ai évité, comme tu as pu t’en rendre compte. Je ne voulais pas te voir, je me sentais incertain, je n’arrivais pas à savoir comment je devais me comporter face à toi. Pourtant, ça devrait être toi la plus gênée… Je n’étais pas en tort cette fois.


Certes, dans ta lettre, tu me fais part de tes remords, de ta souffrance de m’avoir fait tant de mal. Je suis conscient que tu n’as jamais voulu cette situation et que ton but n’était pas de me détruire mais je ne peux m’empêcher de penser, si je n’avais pas vu la scène, serais-ton ensemble à nouveau, comme si rien ne s’était passé ? Tu m’aurais sûrement caché cette vérité, je serais passé pour un idiot. C’est pourquoi d’une certaine manière, je suis content de t’avoir surpris.


J’ai compris tes sentiments à travers cette lettre. Cela m’a fait un peu de bien mais malheureusement ce n’était pas suffisant. Je ne pense pas m’être remis de cette trahison malgré la force des sentiments que j’éprouve pour toi.


C’est pourquoi, je vais t’annoncer que même si ton amour pour moi et tes regrets sont sincères, je ne suis pas prêt à reprendre notre histoire. J’ai tellement eu mal ce jour-là que j’ai peur d’éprouver une nouvelle fois cette douleur. Tu pourras me dire autant de fois que tu n’iras pas voir ailleurs, que tu me seras fidèle, la confiance que j’avais en toi s’est brisée en même temps que mon cœur.


J’espère que tu comprendras mon choix,


Au revoir Ino,


_________________
"Suffer slowly, is this the way it's go to be, dear Agony ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dear--agony.skyrock.com/
Kloyporte
Modérateur
avatar

Messages : 475
Date d'inscription : 29/05/2013
Age : 23

Localisation : Orange


MessageSujet: Re: Vote pour 3eme concours (concours lettre) du 22/11/13 au 15/12/13   Ven 22 Nov - 22:31

Lettre Mahora : Amour et trahison



Amu,

J’ai bien lu ta lettre, je dois t’avouer que j’ai failli la jeter sans même la lire. J’ai été touché par tes sentiments, mais je ne peux pas arrêter de penser à toi en train de l’embrasser. Pourquoi lui ? Pourquoi une personne importante pour moi ? J’ai toujours été conscient des sentiments qu’il avait pour toi, mais je te faisais confiance. J’étais loin de m’imaginer qu’un jour tu puisses me trahir de la sorte. Ça a été un énorme choc pour moi, tu ne peux pas savoir à quel point je me suis senti anéanti en voyant deux des personnes que j’aime le plus me faire une telle chose.

Cela fait un peu plus de quinze jours maintenant que je ne te donne plus de nouvelles et je m’en excuse. Je sais que fuir les choses n’arrangera rien, mais je ne pouvais pas te faire face. Je sais que c’est lui qui t’a embrassée, enfin je te crois, mais tu étais obligée de mettre autant de temps avant de le repousser ? Je peux comprendre qu’il n’était pas bien et je sais bien que tu n’es pas du genre à laisser tomber tes amis, c’est d’ailleurs une chose que j’apprécie beaucoup chez toi. Mais était-ce une raison suffisante pour te laisser embrasser par lui ? As-tu pensé sur le moment à ce que j’aurais pu ressentir ? As-tu ne serait-ce qu’une fois pensé à moi au moins pendant que ses lèvres étaient sur les tiennes ?

Quand je vous ai vu en train de vous embrasser, mon cœur est resté figé avant de se briser en mille morceaux. Je me suis senti trahi, je n’arrivais pas à croire ce que je voyais en face de moi, je me disais que ce n’était pas possible. J’étais vraiment surpris, je voulais pouvoir te dire ce que je pensais à ce moment-là, te crier toute ma souffrance et mon dégoût, mais aucun son n’a voulu sortir de ma bouche. La seule chose que je voulais était de pouvoir disparaître, je ne pouvais plus te regarder dans les yeux. Quelque chose s’est brisé en moi depuis ce jour fatidique, je revois sans cesse cette image dans ma tête. Je vis et revis chaque jour à chaque instant la même souffrance que ce jour-là.

Je sais que tu ne voulais pas me faire souffrir, je pense que tu es sincère quand tu me le dis dans ta lettre, mais je n’arrive toujours pas à passer au-dessus de cette image qui me hante. Malgré tout, je ne veux pas non plus que tu souffres, pas à cause de moi. Même si je t’en veux pour ce geste, tu es la personne que j’aime le plus et te voir souffrir comme ça me rend malheureux. En lisant ta lettre j'ai compris à quel point tu peux m'aimer même si tu l'as laissé t’embrasser. J’ai pu ressentir tes regrets et ta tristesse, mais même si je t’aime plus que tout ça ne suffit pas à te pardonner pour ce qu’il s’est passé, enfin du moins à oublier ce que j’ai vu, à me faire sortir tout ça de la tête.

Mais saches une chose, je ne regretterais jamais de t’avoir aimé, ma rencontre avec toi a été assez mouvementée c’est sûr, petit à petit je suis tombé amoureux de toi. J’attendais toujours que tu comprennes enfin mes sentiments, j’attendais que tu grandisses. J’essayais de te faire comprendre ce que je ressentais pour toi, mais à l’époque il est vrai que tu ne le comprenais pas vraiment. Surtout que tu l’aimais lui, au début tu me détestais même je crois, au fil du temps je me suis rapproché de toi et j’ai fini par me déclarer à toi. Je n’oublierais jamais ce jour, car il est très important pour moi, même si tu ne m’avais pas vraiment répondu ce jour-là. Je me suis battu pour t’avoir et pour que tu te rendes enfin compte de mes sentiments. Pour que tu m’aimes moi et non pas Tadase, alors quand je vous ai vu c’était vraiment un choc, j’ai pensé qu’au final tu regrettais de m’avoir choisi. J’ai pensé qu’en fait c’était lui que tu aimais et non pas moi, je me suis senti encore plus mal du coup. Je ne voulais pas te perdre et encore moins de cette façon. Ta lettre m’a rassuré sur ce sujet, mais est-ce que ça suffira à passer à autre chose ?

J’étais vraiment heureux avec toi, ton amour me comblait, quand j’étais triste tu arrivais toujours à me redonner le sourire, tu m’as toujours soutenu plus que quiconque. Donc je ne regretterais jamais notre rencontre, ni ton amour, ni de t’avoir aimé, ni de t’avoir sauvé. Je t’ai vraiment aimée et je pense que je t’aimerais toujours malgré ce qui s’est passé et quoiqu’il arrive à l’avenir. Maintenant est-ce que je pourrais oublier ce qu’il s’est passé je ne sais pas, est-ce qu’on pourra aller de l’avant je ne sais pas non plus. La seule chose que je sais, c’est que je t’aime énormément, mais est-ce que ça sera suffisant ? Est-ce que l’amour peut faire tout oublier ? Est-ce qu’il est plus fort que tout ?

Saches que je t’aime vraiment, mais je ne sais pas si un jour je pourrais l’oublier. Je ne peux pas te voir, je n'en ai pas la force, ni même l’envie, car ma douleur est encore trop présente. S’en ira-t-elle un jour ? Je te demande donc une seule chose ne souffre pas à cause de moi, car je ne veux pas te faire de la peine surtout si je n’arrive pas à passer au-dessus de tout ça. Peut-être que tu devrais m’oublier pour ne pas continuer à souffrir, car pour le moment je ne peux pas te pardonner malgré tout l’amour que je te porte. Je suis vraiment désolé.

Ikuto


_________________
"Suffer slowly, is this the way it's go to be, dear Agony ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dear--agony.skyrock.com/
Kloyporte
Modérateur
avatar

Messages : 475
Date d'inscription : 29/05/2013
Age : 23

Localisation : Orange


MessageSujet: Re: Vote pour 3eme concours (concours lettre) du 22/11/13 au 15/12/13   Ven 22 Nov - 22:34

Lettre Kloyporte



Gilbert,

Je ne sais par où commencer tant les mots me manque en ce moment. Comment pourrais-je écrire ces lignes sans les pensées qui l'accompagnent ?


En réalité, tu sais aussi bien que moi que je n'ai jamais eu le don pour exprimer ce que je ressentais, à la place j'ai toujours préféré m'enfuir. C'est ce qu'il s'est passé lorsque je vous ai vu, enlacés, en train d'échanger un baiser que je pensais n'être destiné qu'à moi. Je me trompais sûrement, quand bien même tes explications pouvaient être plausibles, je ne voulais plus rien entendre. La déception m'a enchaînée durant toutes ces longues journées, emplies de solitude. Cette solitude amère que tu m'as laissé, cette même solitude qui reste au fond de mon coeur alors que je pensais qu'elle s'en était allée le jour où tu m'as serré contre toi. Dans tes bras si forts, si appaisants. Les battements de ton coeur me semblent si lointain, si silencieux maintenant.


La pénombre me guette, telle une épée de damoclès suspendu au dessus de ma tête. Pourrais-je un jour oublier la douleur que tu as pu m'infliger ? Pourrais-je un jour retrouver cette joie que tu m'as apporté jadis ? Peut-être aurais-je du rester auprès de ton stupide maître, qui lui au moins s'affichait tel qu'il était. En le sachant, j'aurais sûrement moins souffert. Tu n'es qu'un corbeau apportant le malheur et la mort. La mort qui rôde en moi, ce vide, cette lancinante douleur qui ne quitte jamais mes nuits.

Ces nuits qui, d'ailleurs, me paraissent si lugubres sans toi pour m'empêcher de sombrer dans mes cauchemars. Aujourd'hui, je ne dors plus, il n'existe pas une seule nuit sans que je ne me réveille à tout bout de champ. Il n'y a pas un seul instant sans que je ne pense à toi.

Suis-je stupide, Gilbert ? Le suis-je au point de croire encore en l'amour que tu me portes ? Je veux y croire comme j'y ai cru au départ. Je ne sais pas si je serais assez forte pour surmonter cette tromperie, ni assez bête pour pouvoir te pardonner... Que faire, que dire ? Les mots sont si difficiles à écrire, je pensais cela plus simple. Même avec une plume je n'arrive pas à exprimer ce que je ressens, ce que j'ai ressenti face à la situation dans laquelle nous nous sommes retrouvés.

Je n'ai décemment pas assez de courage, pardonne-moi. Mais te voir l'embrasser m'a déchiré le coeur comme l'on pourrait déchirer un papier. Tout comme cette lettre que j'ai eu de toi, j'en ai pleuré tu sais. Comme jamais je ne l'avais fait. Oui, tu me connais trop bien, mais peut-être que tu avais oublié que je risquais de me briser si tu me laissais seule au profit d'une quelconque autre personne. Ce risque encouru a été réalisé, je suis brisée par l'affligeante image qui me fait succomber chaque jour, chaque nuit. À n'importe quelle heure cette réalité me poignarde le coeur sans cesse, sans répis. Je suis fatiguée, épuisée de devoir penser à cela. Mais qui serais-je pour ne plus y songer ?


Je veux y croire, je veux te croire. Gilbert, mon amour sera toujours assez fort pour essayer de surmonter ce chagrin.

Si tu es encore capable de me prendre dans tes bras, et de m'avouer droit dans les yeux que tu m'aimes encore... Rejoins-moi, j'ai tellement froid et peur sans toi.


Alice.


_________________
"Suffer slowly, is this the way it's go to be, dear Agony ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dear--agony.skyrock.com/
petit-papier-petite-idée
Auteur
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 11/10/2013
Age : 21


MessageSujet: Re: Vote pour 3eme concours (concours lettre) du 22/11/13 au 15/12/13   Dim 24 Nov - 17:03

Coucou!!

Ah! J'attendais avec impatience de pouvoir lire toutes les lettres retour et voter Very Happy

Alors, je vais d'abord faire un avis global pour les lettres:

Je les trouves toutes superbes! Dans chacune des lettres, on ressent les sentiments des personnages. Le choix est difficile à faire alors je m'attarde sur les petits détails pour pouvoir départager tout ça! 


TchOupi: Ta lettre était vraiment agréable à lire. Certes elle était un peu fouilli mais cela retrace bien la réflexion de Naruto. 

Sana: J'ai bien aimé aussi la réponse de Sakura mais j'ai trouvé quelques petites fautes qui ont un peu heurté ma lecture. Par exemple, tu as confondu "l'aide" et "laide", j'ignore si c'est une erreur de frappe mais bon. Sinon, elle était très agréable à lire.

Mahora: J'aime beaucoup ce que tu as écris mais je trouve que tu répètes souvent la même chose, c'est un peu lourd quelques fois. Sinon, cette lettre était dans mes préférées.

Kloyporte: Je ne connais pas le manga sur lequel tu as écrit mais cela ne m'a pas empêché de dévorer ta lettre. Tout est en subtilité, nuancé, personnellement j'ai adoré. Avec Mahora, ta lettre était dans mes préférées. 


Après hésitation, j'ai décidé de donner mon vote à Kloyporte! 

Bravo à tout le monde, les lettres sont superbes Smile

Petit-papier-petite-idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sana--chan
Modérateur
avatar

Messages : 250
Date d'inscription : 06/06/2013
Age : 33


MessageSujet: Re: Vote pour 3eme concours (concours lettre) du 22/11/13 au 15/12/13   Jeu 28 Nov - 17:27

Après avoir lu toutes les lettres, je n'ai qu'une chose à dire, elles sont toutes très belle! Mais c'est bien indéniablement celle de Kloyporte qui m'a le plus plu et donc, je vote pour elle.

TchOupi : Je dois bien avouer que j'étais perdu dans ta lettre, un peu fouillis mais j'ai bien aimé le style quand même.

Mahora : Comme tu le sais déjà, j'adore ta lettre mais je n'aime pas la fin, snif.

Kloyporte : Rien à dire, du début à la fin j'ai adoré!

petit-papier-petite-idée : Eh bien ta lettre aussi était pas mal, j'ai bien aimé mais ça se termine mal aussi...snif

Oui bon je sais, je suis fleur bleu que voulez vous? Bravo à tous!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mahora
Admin
avatar

Messages : 1248
Date d'inscription : 25/03/2013
Age : 32

Localisation : Nantes


MessageSujet: Re: Vote pour 3eme concours (concours lettre) du 22/11/13 au 15/12/13   Lun 27 Jan - 14:24

Résultat du concours : Nous avons deux gagnantes Tch0upi et Kloyporte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fictions-mangas.forumactif.com
Kloyporte
Modérateur
avatar

Messages : 475
Date d'inscription : 29/05/2013
Age : 23

Localisation : Orange


MessageSujet: Re: Vote pour 3eme concours (concours lettre) du 22/11/13 au 15/12/13   Lun 27 Jan - 23:38

Bravo aux gagnantes (oui, c'est de l'auto satisfaction !) et aux participantes également, je crois que j'avais voté pour Mahora (vilaine mémoire de poisson rouge). 

Merci pour les avis What a Face

_________________
"Suffer slowly, is this the way it's go to be, dear Agony ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dear--agony.skyrock.com/
SIRAY
Membre
avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 22


MessageSujet: Re: Vote pour 3eme concours (concours lettre) du 22/11/13 au 15/12/13   Sam 12 Avr - 9:02

Je suis de ton avis sur la lettre de Kloyporte elle été vraiment génial. Félicitation à lui ou elle et aussi bravo a toi pour avoir organisé ces concours
Bisou Siray ^O^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vote pour 3eme concours (concours lettre) du 22/11/13 au 15/12/13   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vote pour 3eme concours (concours lettre) du 22/11/13 au 15/12/13
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vote pour la plus belle photo de Mars 2011. [ Sondage Terminé ]
» Vote pour la plus belle photo de Fevrier 2012. [ Sondage Terminé ]
» Vote pour la plus belle photo de Janvier 2011. [ Sondage Terminé ]
» Vote pour la plus belle photo de Mai 2011. [ Sondage Terminé ]
» Vote pour la plus belle photo de Janvier 2012.[ Sondage Terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fictions Mangas :: Fictions :: Concours-
Sauter vers: